Des formes animales ou humaines naissent et se construisent de mes rayures poétiques.

Plus qu'une impression, la peinture reste pour moi un besoin, quelque chose de vital et qui me guide désormais dans ce sentier que je n'ai jamais vraiment quitté.

Face à ce que je suis au travers de mes toiles, je sais qu'il faut que, dans toute ma liberté, je m'économise pour ne pas perdre de vue ma trajectoire que je me suis promise.

Au delà du courage, je puise en ma rigueur le plus naturel de mes gestes pour accomplir ma toile.

Ces situations poétiques produites de mes sillons, sont créatrices d'équilibre ou de rapport de force. Elles se veulent une représentation sensible de l'élan de la vie.

Cette capacité à maintenir le fragile équilibre de la vie, m'inspire.

Moi qui est déjà donné la vie, je n'oserai pas parler de la naissance à chaque nouvelle œuvre, mais cependant, j'extirpe en mon moi le plus profond, l'enfance qui gravite le long de mes souvenirs.

Aucune barrière, aucune prison, aucune violence, aucune accusation, ne noircira le cadre dans lequel je voyage, et j'accepte l'ambition qui me guide de plus en plus vers la liberté d'être artiste.

Texte et photographies © Laëtitia Deschamps